Partager

Covid_19: La Chambre de commerce internationale appelle à soutenir les entreprises

25 mars 2020 L'Economiste

L’impact du Covid-19 sur les entreprises, surtout les PME et les micro-entreprises, ainsi que les travailleurs est mondial. La crise actuelle aura d’importantes répercussions sur certaines économies et certaines catégories d’entreprises, ce qui suscite une inquiétude à l’échelle de la planète. Des initiatives sont ainsi menées pour tenter de limiter les effets négatifs de la pandémie. La Chambre de commerce internationale (CCI), le représentant institutionnel de plus de 45 millions les entreprises, a en ce sens sonné l’alerte et appelé les dirigeants des pays du G20 à jouer leur rôle "pour endiguer les coûts humains et économiques croissants de la crise actuelle".

L’Institution exhorte les dirigeants du G20 à fournir une "aide directe" pour soutenir les petites entreprises et les travailleurs. Les micro, petites et moyennes entreprises (MPME), qui constituent l'épine dorsale de l'économie mondiale, et leurs travailleurs qui représentent plus de 80 % de l'emploi dans de nombreux pays, "seront les plus touchés par les impacts économiques de Covid-19", avertit la CCI. Cette dernière préconise de nombreuses solutions pour limiter les effets négatifs de la pandémie. Selon la Chambre, les dirigeants du G20 doivent s'engager à "prendre des mesures de relance urgentes et des mesures de sauvegarde pour soutenir les MPME et le revenu des travailleurs touchés (y compris ceux du secteur informel) afin d'éviter un chômage endémique".

"Nous devons maintenir la viabilité des millions de petites entreprises et la sécurité des emplois dans le monde entier, dont dépendent tant de travailleurs et de familles", indique-t-elle. La CCI exhorte en outre les gouvernements "à appliquer plus clairement et plus directement" tous les leviers fiscaux disponibles pour soutenir leurs économies et assurer un niveau d'activité de base dans les limites des contraintes imposée.

Concernant le volet sanitaire, la CCI exhorte le G20 à mettre les produits de lutte contre les infections et les produits médicaux entre les mains de ceux qui en ont leplus besoin. "Le G20 doit revenir en arrière et s'engager à éviter les interdictions ou les limites à l'exportation des produits, et faciliter le libre acheminement de toutes les fournitures médicales (médicaments, désinfectants, savons et produits de protection personnelle nécessaires… )".

Parmi les autres solutions préconisées, figurent l’augmentation "considérable" de l'aide financière destinée aux pays les plus pauvres qui font face aux effets probables du Covid-19, ainsi que le financement des programmes de santé publique et des programmes sociaux et économiques. Pour la CCI, "une crise chez soi n'est pas une excuse pour laisser les plus démunis et les pays en développement qui ne font pas partie du G20 rester les plus vulnérables".

Donnez votre avis

Vous devez être connecté pour publier un avis.
Connectez-vous en cliquant ici ou avec votre compte de réseau social