"/>
Partager

Crédit Agricole du Maroc passe par la case dette privée

3 déc. 2019 L'Economiste

Crédit Agricole du Maroc sollicite les zinzins pour renforcer ses fonds propres. La banque va émettre un emprunt obligataire subordonné pour un montant de 450 millions de DH. CAM vise à répondre aux enjeux de son plan stratégique de développement tout en renouvelant son engagement dans le cadre de la mission de service public. L’emprunt permettra donc le financement et l’accompagnement du monde rural dans son intégralité, et plus spécifiquement le secteur de l’agriculture et de l’agro-industrie, l’accompagnement des petites et moyennes entreprises nationales en leur proposant des solutions de financement adaptées ainsi que le renforcement de ses fonds propres réglementaires actuels, et par la même occasion le renforcement de son ratio de solvabilité.

Donnez votre avis

Vous devez être connecté pour publier un avis.
Connectez-vous en cliquant ici ou avec votre compte