Partager

Maroc : Des entreprises se mobilisent pour loger et offrir des repas au personnel hospitalier

26 mars 2020 Yabiladi

Au Maroc, l’élan de solidarité vise aussi les médecins, les infirmiers et le personnel hospitalier mobilisés dans les hôpitaux. Ainsi, dans le sillage de l’initiative lancée par FOD, visant à livrer des repas gracieusement aux CHU de Marrakech et Casablanca, des entreprises se sont aussi tournées vers cette catégorie de Marocains.

En effet, le Groupe Mfadel, propriétaire des Hôtels Ibis et Novotel Mohammedia, a annoncé mardi qu’il met à disposition des personnels de Santé engagés dans la lutte contre l’épidémie, des chambres au niveau de l’hôtel ibis Mohammedia à titre gracieux.

Un geste de «reconnaissance des efforts et des sacrifices consentis par l’ensemble du corps médical et des personnels soignants», explique le groupe dans un communiqué. «Nous leur sommes infiniment reconnaissants et les remercions pour leur engagement et leur abnégation au service de notre santé et de notre sécurité. Notre équipe se tient à la disposition des autorités locales afin d’assurer l’organisation de cette opération dans les meilleures conditions», conclut-il.

Le Rio Appart-hotel, à Tanger, a lui aussi annoncé cette semaine qu’il réserve 25 chambres pour accueillir un certain nombre de personnels médicaux à Tanger-Asilah. Dans une déclaration à la MAP, son directeur Hamid Achirif a précisé que 18 médecins et infirmières du personnel médical bénéficient déjà d’un hébergement gratuit, soulignant que la direction de l'hôtel fournit des services complets aux bénéficiaires.

De son côté, Organe Maroc aurait «récupéré 60 chambres» d’un hôtel proche du CHU de Casablanca pour le staff médical de l’établissement hospitalier. «Un élan de solidarité extraordinaire. Alors que mon pote et moi-même étions en train de négocier avec un hôtel proche du CHU aujourd'hui, on nous informe que Orange Maroc a récupéré 60 chambres pour le staff médical», rapporte le consultant et créateur de contenus Anas Bougataya sur son compte Twitter.

D’autres internautes ont également confirmé.

Des repas, des bouteilles d’eau offerts pour le staff médical

Pour sa part, «La Buvette du Maroc», qui produit des sandwichs et des plats cuisinés prêts-à-manger pour les entreprises et les grandes surfaces, a annoncé qu’elle offrira gratuitement des sandwichs et des plats cuisinés faits maison au corps médical. «En tant qu’entreprise citoyenne, La Buvette du Maroc témoigne toute sa solidarité aux médecins et aux infirmiers dans leur combat quotidien dans la lutte acharnée contre la pandémie du Coronavirus», rapporte Food Magazine.

Les Eaux Minérales d’Oulmès lui emboîte le pas. Selon Le Desk, l’entreprise appartenant à la famille Bensalah s’est dite engagée, par le biais de sa marque Sidi Ali, à «fournir gracieusement aux hôpitaux publics à travers le Royaume (patients et personnel soignant) un million de bouteilles d’eau chaque semaine tout au long de la durée de l’état d’urgence sanitaire». Un geste destiné à «réitérer son engagement citoyen auprès de tous les Marocains et à les assurer de son entière mobilisation», ajoute l’entreprise.

De son côté, un groupe de psychologues, psychiatres et psychothérapeutes volontaires de toutes les villes du royaume a créé une cellule de crise, la semaine dernière, pour «soutenir psychologiquement le personnel soignant (médecins, infirmiers, aides soignants…) qui prend en charge les personnes atteintes du covid-19». 

Dans un communiqué parvenu à Yabiladi, ces psychologues, psychiatres et psychothérapeutes expliquent que cette initiative médicale et sociale a pour but de «les aider à verbaliser leurs émotions, leurs angoisses et leurs inquiétudes afin de les apaiser et à éviter l’épuisement des équipes». «Les prises en charge sont faites à distance par télétravail afin de respecter le confinement imposé par les autorités, et sont à titre gracieux», précise-t-on.

A rappeler que des médecins assurant les soins aux urgences de l’hôpital Ibn Rochd ont lancé un appel pour demander des logements à proximité des hôpitaux.

Cet élan de solidarité intervient alors que plusieurs hommes d’affaires marocains, groupes privés et établissements publics continuent d’annoncer leurs contributions au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie mis en place sur hautes instructions royales pour faire face à cette situation. Plusieurs personnalités, célébrités et athlètes ont également lancé des initiatives visant à prendre en charge des familles démunies.

Donnez votre avis

Vous devez être connecté pour publier un avis.
Connectez-vous en cliquant ici ou avec votre compte de réseau social